FOUR SOLAIRE DU CNRS

But : Concentrer la lumière du soleil en un point pour obtenir la plus forte température possible.

1° expérience : Félix Trombe construisit le premier four solaire à partir d'un ancien projecteur de DCA allemand, après la guerre. Les Allemands s'en servaient pour éclairer les avions alliés en pleine nuit et pour les mitrailler. La forme du miroir est concave et porte à 3800°C la température maximale. À cette température, tout brûle : même cette plaque en acier de 1 cm d'épaisseur a brûlé en 1 minute 27 secondes.

 

À Odeillo, 63 héliostats sur 8 étages éclairent la parabole composée de 9140 miroirs, la plus grande et la plus puissante du monde. Les rayons sont dirigés vers le foyer de la tour.

60 chercheurs travaillent sur ce lieu unique, ensoleillé plus de 2400 heures par an, sans pollution, à la lumière parfaite.
Des fils tendus au-dessus des héliostats les protègent de la foudre.

Retour à la page du voyage à Mont-Louis

Retour à la page Accueil du site