DU BLÉ AU PAIN

Le blé est une céréale en forme d’épi. Il contient un germe et une amande entourés d’une enveloppe.

L’agriculteur sème le blé en automne. En décembre, il commence à pousser. En juillet, ils le moissonnent. Puis ils l’amènent dans des coopératives agricoles où les minotiers viennent le prendre.

Le blé est d’abord lavé pendant 24 heures, puis il est écrasé et ensuite tamisé une dizaine de fois. En premier, nous obtenons du son, ensuite de la semoule épaisse puis fine et enfin de la farine. Une machine verse la farine dans des sacs de 50 kg qui sont cousus par une autre. Les meuniers livrent leurs produits aux boulangers.

Les boulangers font du pain en mélangeant de la farine, de la levure, de l’eau et du sel. Certaines personnes disent que le pain fait grossir mais, en réalité, c’est ce que nous mangeons avec. Il ne contient qu’1 gramme de lipides (graisses), 7 grammes de protides, 33 grammes de d’eau et 55 grammes de glucides (sucres lents = énergie). Pour former le pain, il faut pétrir la pâte puis la rouler avec un rouleau à pâtisserie. Commencer à faire des formes : des fleurs, des croissants, des fougasses, des couronnes, des tresses... Puis le mettre dans le four et le faire cuire à 200-220° pendant 30 à 40 minutes.

Une fois le pain cuit, il sera vendu aux clients qui se régaleront.

page sommaire

page accueil