LES ENFANTS DÉPORTÉS
LES ENFANTS SAUVÉS
Mme Thomas, bibliothécaire à Saverdun et secrétaire de l’amicale des internés du Vernet, nous a fait découvrir l’histoire des enfants du château de la Hille. Ils y vivaient heureux jusqu’à l’arrivée des gendarmes français qui les ont raflés et amenés au camp du Vernet. M. et Mme Dubois, les responsables de la Croix Rouge suisse (dont dépendaient les habitants du château), les ont fait délivrés en allant voir le gouvernement de Vichy. Ce fut une des rares fois où des enfants juifs furent relâchés. Ils eurent beaucoup de chance !
Israël Bravermann, ce jeune garçon, et sa mère étaient Juifs. Ils vivaient à Aulus les bains où ils ont été arrêtés. Ils devaient partir en Pologne dans un camp d’extermination. Ils étaient internés au camp du Vernet au moment où les enfants de la Croix Rouge suisse y étaient. Mais sa mère a tout fait pour qu’il reparte du camp avec les enfants de la Hille libérés alors qu’elle mourut en déportation.
Cette histoire ressemble un peu à celle des 44 enfants d’Izieu qui (hélas !) connurent la déportation (organisée par le célèbre Klaus Barbie) et la mort pour la plupart.