DEVOIR DE VIGILANCE

LA LIBÉRATION :

En 1945, quand les Alliés délivraient les camps, ils découvrent l’horreur (tas de cadavres, fours crématoires et chambres à gaz) et se mettent à la recherche des principaux chefs. Ils en retrouvent quelques-uns et les condamnèrent à mort. D’autres se sont suicidés, comme Hitler le fit le 30 avril 1945. D’autres ont pris un nouveau nom et se sont enfuis en Amérique du Sud. En décembre 1945, au procès de Nuremberg, 22 grands chefs sont jugés et condamnés à mort ou à la prison à vie pour avoir fait tuer et torturer des millions de gens.

BILAN DE LA 2° GUERRE MONDIALE : 10 à 15 millions de morts !!!

Il faudrait retrouver les personnes qui ont tué des milliers de gens et qui ont fui leurs pays, pour les juger. 2 principaux chefs, Maurice Papon et Klaus Barbie, ont été jugés et arrêtés en France pour avoir tué des milliers de gens. Le chef des S.S. allemands de Lyon, Klaus Barbie, a été jugé en 1987 pour avoir déporté les enfants juifs de la maison d’Izieu, deux à trois millions de personnes, avoir torturé et tué Jean Moulin, chef de la résistance française. Le 8 juin 1993, René Bousquet, secrétaire de la police pendant l’occupation, a été assassiné par un petit-fils de déporté avant son procès. En 1997, débute le procès de Maurice Papon, ancien secrétaire général de la préfecture de Gironde. Il est condamné à 10 ans de prison ferme.

La déportation existe encore.

Récemment des populations ont été déplacées :

-au KOSOVO en 1999

-en BOSNIE à partir de 1991

-au RWANDA

-dans beaucoup de pays en guerre... les camps existent toujours.