L'OBSERVATOIRE de Jolimont à TOULOUSE.

En 1890, l'observatoire de Jolimont à Toulouse a été créé pour faire la carte du ciel. Cela consistait à faire des photos d'un morceau du ciel avec une lunette astronomique contenant une lentille de 33cm. Il faut 9h d'attente pour une seule photographie. Sur une photo de 20 sur 20 cm, ils étaient capables de repérer jusqu'à 12.312 étoiles. Dans le monde, il existe beaucoup de coupoles pour prendre des photos semblables de 20 sur 20 cm. Tout l'ensemble représenterait toutes les étoiles de toutes les galaxies de l'univers. Les astronomes estiment qu'il existe 200 milliards de galaxies. La Voie Lactée est une galaxie moyenne qui contient environ 150 milliards d'étoiles. Cela ferait 3 x 10 22 étoiles (3 suivi de 22 zéros) ! A l'œil nu, l'humain ne peut voir que 5000 étoiles.

Le jour, le télescope est inutile car le Soleil risque de rendre aveugle. Il faut le regarder sur une planche blanche où nous apercevons des taches solaires. Il ne faut pas regarder le Soleil avec le télescope car vous pouvez perdre la vue. Nous avons pris une feuille d'un arbre et l'avons mise devant le télescope et, en une seconde, la feuille prend feu. Voilà pourquoi il ne faut pas regarder le Soleil à l'œil nu car il agirait pareil : il nous brûlerait la rétine de l’œil.

La coupole est un dôme avec des volets en métal qui s'ouvrent. Pour faire coulisser le toit, l'astronome doit tourner une manivelle. Celle-ci est accessible en montant sur une échelle. Cette coupole sert uniquement la nuit quand le ciel est dégagé.

La lumière du Soleil est si puissante qu'elle nous empêche de voir les autres étoiles en plein jour. La nuit, les étoiles sont visibles et immobiles; seuls les astéroïdes, les satellites et les planètes se déplacent.