LES SAISONS

Il y a plusieurs milliards d’années, la Terre avait un axe droit par rapport au Soleil. Ses rayons rasaient les pôles mais frappaient au maximum l’équateur, la ligne qui sépare l’hémisphère Nord de l’hémisphère Sud. Le jour (12 h) était égal à la nuit (12 h). Le terminateur, la ligne qui sépare le jour de la nuit, était perpendiculaire à l’équateur et passait par les pôles Nord et Sud.

Il y a quatre milliards d’années, un gros astéroïde a percuté la Terre et l’a fait incliner de 23°. Il a rebondi et il s’est mis en orbite autour de la Terre. C’est devenu notre satellite naturel « La Lune ». Nous pouvons dire, depuis que l’homme est allé sur la Lune le 21 juillet 1969, que les preuves sont évidentes : des fragments de rochers très rares sur la Terre sont abondants sur la Lune et des roches rares sur la Lune sont nombreuses sur la Terre.

Depuis ce jour-là, les saisons existent sur Terre. Les zones tempérées ont 4 saisons : l’été, l’automne, l’hiver et le printemps. Aux pôles, il existe deux saisons : le jour et la nuit. Les rayons sont si rasants que, à cause de l’inclinaison de notre planète, le Soleil reste visible pendant six mois (le jour) et invisible pendant les six autres mois (la nuit). Ceci est vrai pour toutes les régions du monde autour des pôles. Dans les tropiques, près de l’équateur, la saison des pluies succède à la saison sèche.

Il existe deux équinoxes : le 20 mars et le 23 septembre. Ces jours-là, nous avons 12 heures de jour et 12 heures de nuit. Mais il existe aussi deux solstices qui ont 7 heures de jour et 17 heures de nuit pour le solstice d’hiver (21 décembre) dans l’hémisphère Nord. Mais c’est le contraire pour le 21 juin pour le solstice d’été (7 heures de nuit et 17 heures de jour) dans notre hémisphère. Dans l’hémisphère Sud, c’est le contraire de nous.

Heureusement que l’astéroïde nous a percuté sinon nous ne connaîtrions pas le plaisir d’avoir des saisons... et la Lune !