CERTIFICAT DE RÉSISTANCE de Raymond MAURETTE

VILLENEUVE SUR LOT LE 3 FÉVRIER 1950

Le Commandant en retraite DELACHE Gaston, Officier de la Légion d’honneur (SILEX dans la Résistance), Adjoint au Colonel AUBERT responsable de l’Ariège,

Certifie que la famille MAURETTE a rendu de très grands services à la résistance en hébergeant des résistants recherchés par la GESTAPO entre autre, le Docteur DURIN de SAVERDUN et son adjoint Monsieur ROUZIES ainsi que le groupe parachutiste d’AUTERIVE. De plus, des parachutages ayant eu lieu sur le domaine dont la famille MAURETTE était métayer, les fils MAURETTE faisaient partie des équipes de réception.

Le jeune MAURETTE participa aux parachutages des 7 février 1944, 7 Mars, 17 Mars et 1° Mai. Il était chargé, avec son frère, de stocker les containers, démonter les armes, de les vérifier et de les délivrer à qui de droit. Le jeune MAURETTE s’acquitta de cette tâche d’une façon parfaite et à la satisfaction de tous. Après la répartition des armes, et sur appel du Général de Gaulle, son frère Pierre ayant rejoint le maquis fut pris et fusillé à Justiniac. Le jeune MAURETTE fut employé comme agent de liaison, tâche dont il s’acquitta avec zèle et intelligence.

Il participa à la libération de l’Ariège et fut renvoyé dans ses foyers trois semaines après la formation des compagnies F.F.I. . Il était trop jeune pour signer un engagement.

Le jeune MAURETTE a donc servi la Résistance avec honneur et dévouement de fin novembre 1943 au 15 septembre 1944, date à laquelle il fut renvoyé dans ses foyers.

En foi de quoi nous lui délivrons la présente attestation pour servir ce que de droit.

Le Commandant Delache

accueil

sommaire

page précédente