Voici un passage page 34 :

Pas de chance : mes parents arrivent à ce moment-là. Ils me font des tas de reproches.
Maman bougonne :
- Petit-Féroce ! Tu as déchiré ton pagne.
- C'est la guerre, et pendant la guerre, je n'ai pas le temps de faire de la couture !
Papa ronchonne :
- Petit-Féroce, tu as ébréché ta massue !
- C'est la guerre et pendant la guerre on ne gaspille ni les massues, ni les mammouths, ni les massacres.
Gobe-Gobe et Galipette rigolent, Sifflotin, Floup et Roûmm prennent 1’air innocent, et moi je baisse la tête.
Et voilà! C'est ENCORE de ma faute!
Vivement la guerre !