Le Capus

Son ancien nom est “Las tendes”. Au XVII° siècle, il n'y avait que deux rangées de maisons, l'actuelle rue de la Croix blanche, nom d'une ancienne auberge, qui se trouvait non loin de" l'oratoire du bout du pont". On pouvait aller à Pamiers en passant par Les Nauzes, Borde Blanque, La Barthale, Saint Paul, Le Vernet....
Le reste n'était que des champs (campus en latin).

Puis la nouvelle route de Pamiers et de Mazères passant près de Larlenque fut construite avant la Révolution de 1789. Des habitations furent bâties en face le pont : ce fut la naissance du quartier du Capus.
En 1840, l'orphelinat protestant ouvrit ses portes. Il deviendra vers 1958-60 le Lycée d'Enseignement Professionnel; puis dans les années 1990, le Lycée Professionnel Philippe Tissié.

Qui était Philippe Tissié?

retour à l'accueil