LA CÔTE

Cette rue sert à aller du pont au château. Au Moyen-Âge, le bas de la Côte était protégé par la Porte de Sicres, aujourd'hui disparue.

La photo de la Côte, au début du xx° siècle, montre que la route n'était pas goudronnée : elle était en cailloux (galets de l'Ariège). Les étages des maisons était avancées : ça s'appelle un colombage.

La côte servait à faire passer les charettes. Maintenant, elle cimentée car il y a plus de circulation.

retour à l'accueil