Lycée Saint Exupéry Ouagadougou

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Burkina faso

La CUISINE AFRICAINE

Envoyer Imprimer PDF

 

 

Suraya Bicker
Yvette Tamini
Yoman Thieba
juin 99

La cuisine africaine est très différente des autres cuisines.
Elle est différente par ses épices, ses végétaux, ses fruits, ses viandes et ses poissons qui sont cuisinés de manières différentes.

 

Les ÉPICES


Poivre, sel, piment, sumbala, maggi (poulet, boeuf, tomate, curry, mouton, crevettes), gumbo sec,tomate en poudre, potasse, gingembre, feuilles de lauriers, et poisson sec qui sent mauvais ...
Tous ces épices peuvent se manger de plusieurs manière.

les FRUITS

Mangue, pastèque, clémentine, mandarine, orange, papaye, tangelo,pomme cannelle, pamplemousse, banane, melon, pin de singe, jub-jub, raisin sauvage, dattes, goyave, grenadine...

les VÉGÉTAUX


Igname, manioc, mil, riz, maïs, tomate, aubergine, oignon, l’ail, banane plantain, feuille d’haricot, gumbo frais, boulbacka, arachide, choux....

LES CONDIMENTS


Avec le piment et d’autres végétaux que l’on mélange, on peut conserver pendant longtemps ce mélange pour le manger ou tout simplement pour l'utiliser dans la cuisine.

 

Mise à jour le Mardi, 02 Novembre 2010 21:10 Lire la suite...
 

présentation du pays

Envoyer Imprimer PDF

 

 

Situé au sud du Sahel, le Burkina Faso est un pays enclavé dans l'Afrique de l'Ouest.
Il a pour voisins le Ghana, le Niger, le Mali, le Bénin, la Côte d'Ivoire et le Togo.
Sa capitale Ouagadougou est en pleine évolution tant au niveau économique que culturel.

  • Superficie : 274 200 km carré
  • Population : 10 593 000 habitants
  • Habitants : Burkinabè
  • Langues officielles : français, moore, dioula, fulfulde
  • Capitale : Ouagadougou
  • Régime : République - suffrage universel
  • Actuel chef de l'État : M. Blaise Compaoré
  • Monnaie : Franc CFA

Les terres

  • Total des surfaces cultivables : 110 000 km carré
  • Altitude moyenne des plateaux : 500 m
  • Altitude maximale : 747 m (Tene Kourou)

Quelques distances

  • Cotonou (Bénin) : 810 km
  • Abidjan (Côte d'Ivoire) : 830 km
  • Conakry (Guinée) : 1450 km
  • Dakar (Sénégal) : 1450 km

Végétation et Climat

De manière générale, la végétation est plutôt pauvre et sèche car seules les plantes résistantes au climat peuvent survivre.

Le paysage est aux couleurs du Burkina : le vert des herbes en saison des pluies et le rouge des sols en latérite.

 
Carte climatique   Carte de la végétation

Il existe cependant d'importants barrages qui viennent apporter un peu de fraîcheur et d'humidité à ce pays de savane, souvent écrasé par la canicule (notamment en avril et mai).

Mise à jour le Mardi, 02 Novembre 2010 21:12
 

HISTOIRE DU BURKINA

Envoyer Imprimer PDF

Période précoloniale (du 12e siècle au 16e siècle)

  • A l'est : fondation de royaumes guerriers par les Mossis et les Gourmantchés
  • Les Mossis résistent à l'islamisation
  • Création du Giwriko par des commercants musulmans Dioula qui permet l'unification de l'ouest du pays. Famaghan Watara est à la tête de cet État.

Colonisation et indépendance

  • 1898 : la France occupe Bobo-Dioulasso
  • 1919 : la Haute-Volta devient une colonie particulière
  • 1932 : pour des raisons économiques et administratives, elle est partagée entre des colonies voisines : le Niger, le Soudan et la Côte-d'Ivoire
  • 1947 : la Haute Volta recouvre son intégrité territoriale
  • 1958 : la colonie (Haute-Volta) devient autonome
  • 1959 : Maurice Yaméogo devient chef de l'État grâce à la victoire de son parti, le RDA (Rassemblement Démocratique Africain)
  • 5 août 1960 : le Président proclame l'indépendance de la République
  • 3 Janvier 1966 : le mécontentement populaire précipite la chute de la première République et de Maurice Yaméogo. Coup d'état du général Sangoulé Lamizana
  • 1966-1980 : le pays est gouverné par Sangoulé Lamizana. Il installe un régime militaire de 1966 à 1970
  • Juin 1970 : une nouvelle constitution est adoptée. Établissement d'une deuxiéme République voltaïque. dont le gouvernement est dirigé par Gérard Kango Ouédraogo
  • Février 1974 : les militaires reviennent au pouvoir
  • 1983 : Le capitaine Thomas Sankara prend le pouvoir par un coup d'Etat
Thomas Sankara
  • 1984 : Sankara change le nom du pays en Burkina Faso, "Pays des Hommes Intègres"
  • Octobre 1987 : Thomas Sankara trouve la mort au cours d'un coup d'état. Le capitaine Blaise Compaoré, son bras droit, prend le pouvoir
  • 1991 : La Constitution de la quatrième République est adoptée, le Burkina Faso y est défini comme une République de type Présidentielle Pluraliste
  • 1992 : Élection Présidentielle où Blaise Compaoré confirme son pouvoir en étant élu
Blaise Compaoré
  • 1995 : Le parti du Président remporte les élections municipales
  • Novembre 1998 : Blaise Compaoré est réélu
Mise à jour le Mardi, 21 Septembre 2010 08:45
 
Plus d'articles...
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »


Page 1 sur 2

Authentification

Pronote

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
7
Hier :
56
Semaine :
7
Mois :
803
Total :
221539
Il y a 1 utilisateur en ligne
-
1 invité


Toute reproduction, partielle ou totale, du site web du Lycée Saint-Exupéry de Ouagadougou est interdite sans autorisation écrite préalable de l'Administration. Certaines photos contenues dans le site sont d'origine inconnue : merci aux éventuels auteurs ou ayant-droits de signaler leur propriété intellectuelle ou artistique sur ces images et de signifier s'ils acceptent ou non que leurs oeuvres continuent de figurer sur ce site.