Archives des publications - G
Responsable du site:
Jean-Jacques Delfour
j.jacques.delfour@ac-toulouse.fr



 
 
Retour à l'accueil général
Archives des revues
Archives des livres par date
Auteurs contemporains non francophones

 
A B C D E F G H I J K L M N
O P Q R S T U V W X Y Z



 

— Gadet, Francoise, Saussure. Une science de la langue, P.U.F., Coll. : Philosophes
— Gaffarello, Jacobo, Rien, presque rien, moins que rien. De l’être, du non-être et du milieu entre l’être et le non-être en 26 thèses, Sens et Tonka, collection : 10/Vingt, 10/2000.
— Galilée, Discours concernant deux sciences nouvelles, P.U.F, coll.: Epiméthée, 2000*.
— Galster Ingrid, Sartre, Vichy et les intellectuels, L’Harmattan, 2001. ISBN: 2-7475-0479-4. Maquisard intellectuel ou arriviste sous la botte, symbole de l'erreur politique ou bouc émissaire d'une gauche reconvertie: vingt ans après sa mort, Sartre reste l'objet de controverses. Les textes réunis dans ce recueil invitent à dépasser ces vues schématiques; ils plaident pour une approche complexe qui avance dans les zones en demi-teintes faites des contradictions auxquelles Sartre, pas plus que d'autres, n'a su échapper. - Notule de l'éditeur.
— Galster Ingrid (dir.), La Naissance du "phénomène Sartre". Raisons d’un succès (1938-1945), Seuil, 2001. - ISBN : 2020479982. Jean-Paul Sartre, son oeuvre, sa personnalité, ses engagements politiques ont fasciné plusieurs générations et laissé leurs marques sur la vie intellectuelle en France et à l’étranger. Le " phénomène Sartre " est apparu pleinement au sortir de la Seconde Guerre mondiale, au temps où l’existentialisme devenait une mode, tandis que les caves de Saint-Germain-des-Prés faisaient entendre à son de " trompinette " que l’ordre moral de Vichy était révolu. Une équipe pluridisciplinaire, réunie quelques jours dans une université en Bavière, a tenté, selon diverses approches, de rendre compte du " phénomène Sartre " à sa naissance. Ingrid Galster, Anna Boschetti, Michel Contat, Dominique Desanti, Jean-Toussaint Desanti, Denis Hollier, Geneviève Idt, Francis Kaplan, Bianca Lamblin, Jacques Lecarme, Céline T. Léon, Daniel Lindenberg, Jean-François Louette, William L. McBride, Pascal Ory, Juliette Simont, Susan R. Suleiman, Matthias Waltz, Michel Winock. – Notule de l’éditeur.
— Gandillac Maurice de, Nicolas de Cues, Ellipses Marketing, 2001. ISBN: 2-7298-0439-0
— Garin Eugénio, Hermétisme et Renaissance, Allia, 2001, ISBN: 2-84485-067-7
— Gassendi Pierre, Vie et mœurs d’Epicure, précédée d’un essai de Sylvie Taussig, traduction et notes S. Taussig, édition bilingue, Editions Alive. 2001. - "La question que pose Vie et Mœurs d’Epicure n’est pas : qu’est-ce que la philosophie?, mais plutôt qu’est-ce qu’un philosophe? Car s’il y a histoire de la philosophie, c’est que la philosophie a une histoire, une évolution ; elle se modifie au fil des siècles et des circonstances ; tout changement d’époque s’accompagne de changements dans les choses, mieux déchiffrées, et dans les personnes. Aussi chaque époque a-t-elle des philosophes qui lui conviennent : la figure du philosophe n’est pas toujours la même, immuable et stéréotypée. Elle évolue dans le temps. C’est dire qu’il faut des signes pour reconnaître le vrai philosophe, qui ne s’identifiera pas forcément à celui qui en porte le nom. Il est clair que ce n’est pas le même homme qui est martyr dans sa cité, condamné à boire la ciguë, et le titulaire d’une chaire au Collège royal ; il y a pourtant des constantes, des invariants, tel le philosophe qui " passe ses nuits à observer les phénomènes célestes. " Au-delà de la diversité des philosophes réels et des conditions de possibilités propres à chaque époque, le philosophe Gassendi s’attache donc à délimiter les traits distinctifs du vrai philosophe." (Sylvie Taussig). – Notule de l’éditeur.
— Gaubert, Joël, Quelle crise de la culture?, Pleins Feux, 2001.
— Gaudin Philippe, Malherbe Michel, Les philosophies de l’humanité, Bartillat, 2001, ISBN: 2-84100-272-1
— Gaudin Thierry, L’Avenir de l’esprit, Albin Michel, 2001. Dans ces entretiens avec le philosophe François L’Yvonnet, Thierry Gaudin s’attache à montrer que la mutation contemporaine n’est pas assimilable à un nouvel avatar de la révolution industrielle mais doit être comprise comme un véritable changement de civilisation. L’ampleur de cette transformation fait se lever les résistances et les conformismes. Mais quelque chose d’inévitable est en train de se produire. La notion même de connaissance étant mise en cause, l’auteur propose une philosophie de la reconnaissance, qui vaut pour les individus comme pour les collectivités, ou encore les « personnes morales » que sont les entreprises. A partir de multiples exemples empruntés aussi bien au monde de la littérature, de la vie animale, des relations internationales, de l’économie… Thierry Gaudin invite à rompre avec l’injonction philosophique de Parménide – distinguer ce qui est de ce qui n’est pas – en adoptant pour règle : distinguer ce qui est vivant de ce qui ne l’est pas. Il jette les bases d’une philosophie de la prospective et d’une prospective de la philosophie. Un livre clef pour comprendre notre futur. – Notule de l’éditeur.
— Gaudreault-Desbiens Jean-François, Le sexe et le droit. Sur le féminisme juridique de Catharine MacKinnon, Montréal, Éditions Liber & Éditions Yvon Blais, 2001 - Catharine MacKinnon est sans conteste l’une des plus importantes juristes féministes américaines. À la fois théoricienne du droit et praticienne engagée dans les luttes politiques des femmes, elle a marqué le droit nord-américain des vingt-cinq dernières années. Sa thématisation du harcèlement sexuel, sa mise en évidence de la nature systémique de l’infériorisation sociale des femmes, sa dénonciation de la pornographie (...), sa critique du droit comme outil privilégié pour assurer la domination des hommes sur les femmes, sont autant d’exemples d’une contribution hardie et stimulante, essentielle au renouvellement politico-juridique. Essentielle et problématique. Car, radicales, ses théories ne sont à l’abri ni des incohérences et des ambiguïtés, ni des résistances et des dénigrements. (...) C’est à l’analyse serrée de ses thèses que se consacre l’auteur de cet ouvrage, tout en reconstruisant l’ensemble de la question de la saisie juridique des problématiques identitaires et égalitaires qui traversent l’époque. – Notule de l’éditeur.
— Gaulbert Didier, La philo, ça prend la tête. Prof en cité, Plon - Presses de la Cité, 2001, ISBN: 2-259-19552-0
Gauthier, David, Morals by Agreement, Clarendon Press, mai 1987, Morale et contrat, Recherche sur les fondements de la morale, Traduction de l’anglais (USA) et introduction par Serge Champeau, Mardaga, Liège, septembre 2000.
— Gauthier Alain, Charmer le banal, Sens & Tonka, 2001.
— Gauthier-Muzellec, Marie-Helene, Aristote et la juste mesure, P.U.F., coll. : Philosophies
— Gavarini Laurence, La passion de l’enfant. Filiation, procéation etéducation à l’aube du XXIe siècle, Gallimard, 2001. - Préface de Jacques Testart. ISBN 2207251810. - L’enfant n’est peut-être pas plus apprécié que par le passé, mais il suscite aujourd’hui des passions. Sa venue au monde, ses premières années, sa garde, son éducation, sa sécurité, son passage vers l’adolescence, tout donne l’occasion d’exprimer des affects qui frisent la démesure. Objet d’amour ou objet de sacrifice, mais toujours jusqu’à l’excès. Au croisement de la psychanalyse et de la sociologie, Laurence Gavarini nous propose l’histoire de cette véritable révolution silencieuse qui se déroule depuis un quart de siècle et a totalement changé notre regard sur l’enfant et la famille. Ce qui l’amène à décrire et à interpréter des événements très divers : l’invention de la «naissance sans violence», l’importance nouvelle accordée à la parole dans les relations avec les tout-petits, la multiplication et la médiatisation des procréations médicalement assistées, la recherche de l’«enfant parfait» encouragée par des scientifiques et les risque de dérive eugéniste qu’elle comporte, la «découverte» de la maltraitance, la reconnaissance des «droits des enfants», les modifications de la fonction des parents, la crise de l’autorité, les interrogations des enseignants... Autant d’évolutions entre lesquelles l’auteur tisse des liens inattendus. Toutes contribuent à créer et à entretenir cette irrésistible «passion de l’enfant» qui change radicalement notre façon d’être au monde. – Notule de l’éditeur.
— Geiger, Louis-Bertrand & Imbach, Ruedi, Penser avec Thomas d’Aquin. Etudes thomistes (1947-1974), Université de fribourg, coll.: vestigia, 2000.
— Gély, Raphaël, La genèse du sentir Essai sur Merleau-Ponty, Ousia, Vrin, 2000, coll. « Ousia ». 216 p.
— George François, Fougeyrollas Pierre, Un philosophe dans la Résistance, Odile Jacob, 2001, ISBN: 2-7381-1000-2. - Pierre Fougeyrollas appartient à cette génération d’intellectuels qui ont rejoint le parti communiste dans la Résistance et qui lui sont restés fidèles après la Libération, jusqu’à l’invasion de la Hongrie par les chars soviétiques en 1956.Après une période de rejet du marxisme dans ses livres et dans la revue Arguments, il est nommé professeur à l’Université de Dakar et devient un proche de Léopold Senghor. Il professe alors un nationalisme africain radical qui précipite son retour en France au début des années 1970.Professeur à l’université Paris-VII, il redevient marxiste et adhère au groupe trotskiste de l’OCI, convaincu de l’imminence de la révolution prolétarienne mais qui le laisse au demeurant composer une œuvre originale. François George mène ce dialogue comme un chef d’orchestre, tantôt mettant la truculence du personnage en valeur, tantôt soulignant l’épaisseur historique d’une époque où l’on jouait sa vie ou son existence dans ses choix politiques. Pierre Fougeyrollas, philosophe, est professeur honoraire l’université Paris-VII. François George, philosophe, est haut fonctionnaire. – Notule de l’éditeur.
— Gigandet Alain, Lucrèce, Atomes, mouvements. Physique et éthique, P.U.F., 2001, ISBN: 2-13-051861-3
— Gilson, Etienne, D’Aristote à Darwin et retour, Vrin, coll. : essais d’art et de philosophie, 7/2000.
— Gil, Didier, Bachelard et la culture scientifique, P.U.F., Coll. : Philosophes
— Girard Pierre, Le vocabulaire de Vico, Ellipses Marketing, 2001, ISBN: 2-7298-0630-X
— Giraud, Gaël, La théorie des jeux, Flammarion, coll. : champs université,  9/2000.
— Gobry, Yvan, Premières leçons sur le Phédon de Platon, P.U.F., coll. : bibliothèque major.
— Gobry Ivan, De la valeur, L’Harmattan, ISBN : 2-7475-0391-7
— Godin, Christian, La totalité, v 3, Champ Vallon, 2000.
— Goddard, Jean-Christophe, Fichte ; le moi et la liberté, P.U.F., coll. : débats philosophiques, 9/2000.
— Goldzink Jean, Montesquieu et les passions, P.U.F., 2001. ISBN: 2-13-051708-0. Il est difficile de comprendre réellement l'âge classique sans une étude des passions. D'où l'ambition de cet ouvrage: examiner le rôle des passions dans les principales oeuvres de Montesquieu en réhabilitant les passions comme principe anthropologique et poétique de l'âge classique. - Notule de l'éditeur.
— Gontier, Thierry, L’homme et l’animal. La philosophie antique, P.U.F., coll. : Philosophies
— Goody Jack, La Famille en Europe, Seuil, 2001. - ISBN : 2020287226. Jack Goody, mettant à profit son exceptionnelle connaissance de l’histoire comparée des systèmes familiaux - sa compétence s’étend aussi bien à l’Asie qu’à l’Afrique - démontre dans cette magistrale synthèse, en égratignant au passage quelques thèses bien enracinées dans les études anthropologiques, combien le christianisme a modifié l’héritage romain et changé les structures familiales. - Jack Goody est professeur d’anthropologie à l’université de Cambridge et Fellow du St John’s college. Il fut lauréat, en 1995, de la Médaille Huxley, la plus haute distinction britannique en anthropologie. Il est l’auteur d’une oeuvre considérable dont notamment La Raison graphique (Minuit, 1979). Le Seuil a publié La Culture des fleurs (1994) et L’Orient en Occident (1999). – Notule de l’éditeur.
— Gothlin Eva, Sexe et existence. La philosophie de Simone de Beauvoir, Michalon, 2001.
— Goudriaan Aza, Philosophische Gotteserkenntnis bei Suarez und Descartes: im Zusammenhang mit der niederländischen reformierten Theologie und Philosophie des 17. Jahrhunderts, Leiden, Brill [Brill's Studies in Intellectual History, 98], 1999, x-327 p.
— Goulet-Cazé, Marie-Odile (dir.), Le commentaire entre tradition et innovation, Vrin. 2000. « Bibliothèque d’histoire de la philosophie ». 604 p.
— Gourinat, Jean-Baptiste, Le dialecte des stoïciens, Vrin, 2001.
— Gourinat, Jean-Baptiste, La dialectique des stoïciens, Vrin, décembre 2000. « Histoire des doctrines de l’Antiquité classique ». 384 p.
— Goyard-Fabre, Simone (dir.), L’État moderne. Regards sur la pensée politique de l’Europe occidentale entre 1715 et 1848, avec des articles de T. L’Aminot, A.-J. Arnaud, B. Bourgeois, J. Ehrard, J. Ferrari, S. Goyard-Fabre, J.-L. Halpérin, J.-L. Harouel, L. Jaume, E. Jouannet, J.-F. Kervégan, A. Laingui, R. Martinage, R. Polin, C. Porset, P. Raynaud, A. Renaut, A. Robinet, R. Sève, M. Troper. Vrin. 2000. « Histoire des idées et des doctrines ». 320 p.
— Goyard-Fabre, Simone et Ferrari, Jean (dir.), L’année 1797 Kant La métaphysique des mœurs, avec des articles de B. Bourgeois, J. Ferrari, S. Goyard-Fabre, G. Lafrance, F. Marty, C. Piché, A. Renaut et P.-H. Tavoillot. Vrin. 2000. « Bibliothèque d’histoire de la philosophie ». 144 p.
— Goyard-Fabre Simone, Politique et philosophie dans l'oeuvre de Jean-Jacques Rousseau, collection Thémis, Février 2001, P.U.F., ISBN 2130514359. - Lire Rousseau exige que l'on pense, avec lui, que l'on retrouve le rythme d'une méditation coïncidant avec sa vie, rongée par un tourment métaphysique. La philosophie politique de Rousseau est d'abord une réflexion sur les " institutions politiques " propres à l'État du Contrat, elle découvre l'idéalité pure de la normativité politique. C'est aussi une politique philosophique qui renvoie au mystère ontologique de l'homme condamné à l'errance. - Notule de l’éditeur.
— Gracia, Jorge J. E., Metaphysics and its task. The search for the categorial foundation of knowledge (Suny Series in Philosophy). Albany (N. Y.), State University of New York Press, 1999, 23 x 15, xx-248 pp.
— Graf, Max, L’atelier intérieur du musicien. Die Innere Werkstatt des Musikers. Traduit de l’allemand par François Dachet et Marc Dorner. Présenté par François Dachet. Paris, Buchet/Chastel Pierre Zech Éditeur-E.P.E.L., 1999, 24 x 17, 268 pp.
— Gramont, Jérôme de, L’entrée en philosophie. Les premiers mots (L’ouverture philosophique). Paris-Montréal (Québec), L’Harmattan, 1999, 22 x 14, 284 pp.
— Grange, Juliette, La politique de la science ; Auguste Comte, Odile Jacob, coll. : politique actuelle, 8/2000.
— Granger, Gilles-Gaston, La théorie aristotélicienne de la science, Aubier, coll. : philosophie Aubier, 10/2000*.
— Granger, Gilles-Gaston, Sciences et réalité, Odile Jacob, 1/2001.
— Granier, Jean, Nietzsche, P.U.F, coll.: Que sais-je?, 2000.
— Granoff Wladimir, Filiations. L'avenir du complexe d'Œdipe, coll. TEL, Gallimard. Conteur infatigable, Wladimir Granoff ne dissimulait pas sa vocation: «J'aimerais être celui dont on dise "c'est celui qui raconte des histoires".» Ici, l'histoire de la psychanalyse, celle des événements, des idées, leurs chocs et leurs trajets, mais aussi l'histoire inépuisable des hommes, des psychanalystes du passé et de l'actualité, d'appareil ou de cabinet, des fervents de l'oeuvre freudienne. Ou la sienne. Et sa personne est si présente dans le récit qu'il réussit à faire entendre la vibration très particulière de son énonciation, tout en invitant à relire Freud dans la langue où «pour chacun, on associe le mieux: la langue de son inconscient». Wladimir Granoff a été une des figures majeures du mouvement psychanalytique français. Membre de la Société française de psychanalyse, il contribua activement, sous l'égide de Jacques Lacan, à l'extraordinaire effervescence de cette société durant les dix années brillantes de son existence, que beaucoup considèrent comme l'âge d'or de la psychanalyse en France.
— Granoff Wladimir, Lacan, Ferenczi et Freud, Gallimard, Connaissance de l’inconscient. Parmi les nombreux textes de Wladimir Granoff (1924-2000), nous n'en avons retenu que quelques-uns pour constituer ce recueil qui ne prétend donc pas donner une vue d'ensemble des travaux et des intérêts de l'auteur. Trois noms. Celui de Lacan d'abord. L'entretien «Propos sur Jacques Lacan» donnera au lecteur une idée de ce que fut la relation, intense, difficile, comme l'est tout amour qui connaît la déception, entre Granoff et Lacan. Ferenczi: Granoff fut le premier à faire connaître en France cet analyste d'exception. Freud enfin, dont Granoff resta tout au long de sa vie un lecteur fervent. Sa lecture n'était pas celle d'un universitaire ou d'un «freudologue». Ce polyglotte à la croisée des langues , également exercé à la pratique du russe, de l'allemand, de l'anglais, du français, se montra singulièrement attentif à la langue de Freud et en conséquence aux problèmes que pose sa traduction, comme si, pour lui, il n'y avait d'autre voie d'accès à la pensée que ce qui s'inscrit dans les langues et voyage à travers elles. Le méconnaître, ce serait déjà s'apprêter à «quitter Freud», ce à quoi Granoff ne se résolut jamais. On trouvera en fin de volume les hommages rendus à ses deux vieux compagnons de ce qui, à un moment particulièrement chaud de l'histoire de la psychanalyse, s'appela la «troïka»: François Perrier et Serge Leclaire.
— Gregory, Tullio, Genèse de la raison classique de Charron à Descartes. Traduit par Marilène Raiola. Préface de Jean-Robert Armogathe (Épiméthée. Essais philosophiques). Paris, Presses universitaires de France, 2000, 22 x 15, 368 pp.
— Greisch, Jean, L’arbre de vie et l’arbre du savoir ; le chemin phénoménologique de l’herméneutique heideggerienne, Cerf, coll. : passages Cerf, 9/2000.
— Greisch, Jean, Le cogito herméneutique. L’herméneutique philosophique et l’héritage cartésien, Vrin.
— Grice Paul, Aspects of Reason, Ed. R. O. Warner, Oxford, 2001, ISBN 0-19-824252-2.
— Grimaldi Nicolas, L'homme disloqué, coll. " Intervention philosophique ", janvier 2001, P.U.F.
— Gros François, Les Sciences du vivant, éthique et société, Odile Jacob, 2001
— Groves Judy, Robinson Dave, La philo sans aspirine, Flammarion, 2001, ISBN: 2-08-068034-X
— Gruson, Philippe, Quesnel, Michel, La bible et sa culture, Desclée de Brouwer.
— Guerard, Cécile, Petite philosophie pour temps variable, La table ronde.
— Gueusquin, Marie-F, Avatars de la tradition, Actes sud, coll.: essais sciences humaines, 2000.
— Guchet Yves, Chevallier Jean-Jacques, Les grandes oeuvres politiques. De Machiavel à nos jours, Armand Colin, 2001, ISBN: 2-200-26179-9
— Guenard Florent, Rousseau, Hachette, 2001, ISBN: 2-01-145409-3
— Guerin Daniel, Sur le fascisme. La peste brune. Fascisme et grand capital, La découverte, 2001, ISBN: 2-7071-3528-3
— Guillermit, Louis, Platon par lui-même, Flammarion, coll.: Garnier-Flammarion, 2000.
— Guillermit Louis, L'enseignement de Platon. Volume 1, L’Eclat, 2001. ISBN: 2-84162-051-4. Ce premier volume d’une série de trois contient les cours sur les dialogues socratiques que Louis Guillermit a dispensé au cours de plus de trente années d'enseignement. Sans s’arrêter aux questions historico-critiques, il aborde d’emblée la problématique philosophique des dialogues, comme s’il poursuivait avec ses élèves la conversation platonicienne. Et c’est la grande richesse de cet “enseignement de Platon”, que de nous plonger au cœur du dialogue conçu comme «l’unique antidote possible à la nocivité de l’écrit». texte établi par Alfrieda Pigeaud. Introduction de Jackie Pigeaud. Introduction du livre est disponible sur le site de l'éditeur. - Notule de l'éditeur.
— Guineret Hervé, Le Prince, Machiavel. Chapitres XII à XIV, De la liberté des peuples, Ellipses marketing, 2001.
— Guitart, René, Evidence et étrangeté, P.U.F., collection : Collège International de Philosophie, 10/2000.
— Gusdorf, Georges, La parole, P.U.F., coll. : Quadrige*
— Guyau Jean-Marie, L'art au point de vue sociologique, Fayard, 2001. ISBN: 2-213-60914-4. Philosophie - Corpus des œuvres de philosophie en langue française. Jean-Marie Guyau (1854-1888) L'art au point de vue sociologique a été publié après la mort de Jean-Marie Guyau le 31 mars 1888 par les soins de son beau-père Alfred Fouillée. Nous suivons le texte établi pour l'édition Félix Alcan en l'allégeant de l'introduction et des notes complémentaires introduites par Alfred Fouillée. - Notule de l'éditeur.
— Guyomard, Patrick, La jouissance du tragique. Antigone, Lacan, Flammarion, coll.: champs Flammarion, 2000.
 

Retour au sommaire.