Yakutake
La comète C/1996 B2, dite "Yakutake"

Source : Observatoire ESO de la Silla

Nom : Hyakutake.
Le système solaire comprend des astres nommés comètes. La comète Kyakutake est composée de glace, de poussières et d'eau mélangées à des gaz solidifiés (méthane, gaz carbonique, amoniac) ; elle possède 2 immenses queues : une de gaz et une autre de poussières, qui se trouvent dans l'axe opposé au soleil. Les comètes perdent de 20 à 30 tonnes d'eau et de poussières à la seconde à leur approche du soleil.

Le noyau de la comète.
Le noyau de la comète Hyakutake est constitué de glace et de roches et a la forme d'un haricot de 16 km sur 8 km, et sa surface est plus noire que du charbon . On y discerne des vallées et des cratères, échauffés par le soleil, sa fine écorce laisse passer des jets de gaz et de poussière.

La queue de la comète.
L'orbite très excentrique d'une comète l'amène très près du soleil puis l'éloigne beaucoup. La surface glacée commence à s'évaporer à l'approche du soleil, formant un nuage de gaz. Le vent solaire souffle ces gaz ainsi que des particules de poussières, créant 2 queues qui grandissent au voisinage du soleil, puis disparaissent quand la comète s'éloigne à nouveau . La queue de gaz peut atteindre 100 millions de km environ. Les débris d'étoiles filantes que nous voyons parfois l'été, quand le ciel est dégagé, sont souvent les restes d'une comète désintégrée qui brûlent et deviennent lumineux en traversant notre atmosphère à très grande vitesse.


Image tirée du DOC "Dictionnaire Hachette Multimédia"

Retour à la page de bienvenue ("home page") / Retour au sommaire / Retour au Tumulus n°8